Rachid Ben Othman

Accueil » société » SUICIDE D’ENFANTS … A QUI LA FAUTE ?

SUICIDE D’ENFANTS … A QUI LA FAUTE ?

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Par Iméne Salah Boukhari
Maintenant on s’en prend à l’école parce qu’elle serait à l’origine de suicides récurrents d’enfants de 9 à 15 ans en Tunisie depuis un certain temps !!
 “La conscience morale se construit à partir de 6 ans » précise la psychologue Geneviève Henry. Un enfant de 7 ans sait ce qui est bien, ce qui est mal, ce qui est autorisé et ce qui est interdit. Quand il ment, c’est délibérément : il a conscience que ce n’est pas la réalité. Mais il n’a pas forcément conscience de la gravité des choses”.
L’essentiel de la construction de la personnalité de l’enfant se joue avant son entrée à l’école, même lorsque cette entrée se fait au cours de la troisième année jardin d’enfants. On l’oublie parfois, mais de la maternité à l’entrée au jardin d’enfant, le chemin parcouru est déjà considérable !
Les bases de la personnalité sont posées très tôt, au cours des trois premiers semestres. Piaget parle ici d’un stade (de l’intelligence sensori-motrice) qui tisse les bases sur lesquelles se construiront tous les développements futurs. Lors de la seconde enfance : l’âge de la scolarisation, les liens des enfants avec leur famille restent évidemment importants en arrière-fond, en particulier pour assurer à l’enfant un sentiment de sécurité suffisant et pour le consoler face à des difficultés particulières. Même quand les réalités familiales ne sont pas vraiment porteuses, l’enfant reste “collé” à sa famille.
C’est autant dire que pour se construire, l’enfant n’attendra pas son entrée à l’école et ne peut, non plus, se construire tout seul. C’est aussi vrai pour l’apprentissage des règles de vie que pour son développement physique et psychique. Le franchissement par l’enfant de chacune des étapes de son développement ne se fait pas spontanément. Il suppose une intervention des parents, parce qu’à chaque étape l’enfant découvre des plaisirs qu’il investit massivement et parce que le passage à l’étape suivante suppose qu’il les abandonne. Dans un premier temps, l’enfant se refuse toujours à ce renoncement. Ses parents doivent donc, le moment venu, le lui imposer. C’est une éducation qui articule autorité des parents, amour et respect de l’enfant, ce qui est essentiel pour une éducation « saine ».
image001Toutes les étapes du développement de l’enfant sont aussi délicates les unes que les autres. En ce sens que l’adolescence est un moment particulièrement difficile, elle est toujours une tempête. Mais un bateau solidement construit, même s’il perd quelques pièces ne sombre pas dans une tempête. Un bateau mal construit, mal bâti, risque de couler. En revanche, lorsque l’adolescent dérape dans une violence extrême, contre lui-même ou contre les autres, c’est le signe que quelque chose n’a pas été construit avant.
De nombreux faits divers nous donnent cependant l’impression que la violence des adolescents contre eux-mêmes est en pleine recrudescence …   Nous ne sommes pas sans savoir que l’on est en train de payer le recul de l’éducation. Il n’en demeure pas moins que dans notre société extrêmement violente, depuis quelques temps, rien d’étonnant à ce que des enfants élevés sans limites explosent à 15 ans. Et, maintenant que l’on constate les dégâts, on crie : »C’est la résultante d’une éducation inadéquate à l’école ».
Toutefois, ceux là ont dû avoir des troubles du comportement à cause, entre autres, du manque de repères éducatifs dès leur première enfance. L’école peut accentuer ce trouble et l’aggraver si les repères ne sont pas remis en place par un enseignant, objet d’identification pour que les choses puissent rentrer dans l’ordre.
N’oublions jamais que : « un enfant qui n’a pas de limites n’est jamais le tyran heureux que certains nous décrivent. Il vit dans une culpabilité incessante puis qu’il ne sait jamais où est la limite entre ce qu’il doit faire et ce qu’il peut faire« 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Rachid Ben Othman on WordPress.com