Rachid Ben Othman

Accueil » Laicité » Toutes en mini-jupes ! Journée Mondiale en Mini Jupes

Toutes en mini-jupes ! Journée Mondiale en Mini Jupes

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Merci de partager et de participer , ensemble on est plus forte 🙂 
Toutes en mini-jupes !
En réaction à la campagne ‘si tu es un homme voile tes femmes’ Rachid Ben Othman a lancé en Tunisie une campagne qui invite les femmes tunisiennes à montrer leurs jambes le 6 juin et à poster massivement leur photo sur Facebook.
Rapidement la campagne a pris de l’ampleur et de nombreux pays ont relayé l’événement, une page Facebook a été crée pour rassembler toutes les photos des femmes de partout en mini-jupes pour afficher symboliquement leur liberté de s’habiller comme elles veulent mais surtout pour soutenir celles qui ne l’ont pas.
Le choix de la mini-jupe a fait polémique ce qui m’a déjà questionnée sur la difficulté pour certains, femmes principalement, à ne pas comprendre le concept d’un message symbolique. Mais ce n’était que le sommet de l’iceberg dans le cheminement de mon questionnement…
Une femme en mini-jupe n’annonce pas que l’arrivée des beaux jours, mais attire les mouches comme une m….
des distraits qui se sont perdus sur la page de l’événement croyant être sur un site de rencontres ,
des hommes qui souffrent d’un syndrome très particulier qui atteint leur vision et fait disparaître les vêtements sur les photos de sortes qu’ils pensent que toutes les femmes qui ne sont pas couvertes de la tête aux pieds sont ‘à poil’. Je les plains car ça à l’air de beaucoup les effrayer, d’autres tout aussi malades qui ont dans la tête un slip qui leur coince le cerveau, d’autres encore qui ont des lacunes en anatomie car ils ne savent pas qu’entre les genoux et l’arrière du bassin il y a des membres de sortes que lorsqu’on porte une jupe même petite on ne montre pas son ‘cul’, des émotifs qui en perdent leurs phrases pour exprimer leurs pensées et qui dans un effort de communication erructent des mots: salopes, puttes, connasses… un vocabulaire tellement riche que j’en ai appris de nouveaux mots que j’avoue ne pas avoir retenus.
Des serruriers qui m’ont ouvert grandes les portes d’un domaine où les perspectives de plaisirs charnels se partagent dans des circonstances dont j’ignorais qu’elles puissent exister.
Pas la peine de vous dire que j’ai particulièrement tenus à remercier ceux des deux dernières catégories pour nos échanges oh combien constructifs qui ont bien évidemment élevé ma pensée de mécréante !
Effectivement je les remercie des mots doux et pleins de sollicitude qu’ils m’ont adressés car ils ont apporté avec beaucoup d’enthousiasme de l’eau à mon moulin. Merci messieurs d’avoir boosté ma force à combattre votre obscurantisme !
D’avoir soutenu mon investissement personnel à porter, moi qui ne le fais jamais, une mini-jupe et d’avoir posté une photo de cet exploit, modeste contribution pour des femmes qui affrontent quotidiennement votre regard . Pas que les femmes qui se couvrent parce que leur religion leur impose, chacun ses convictions, pas que celles qui se couvrent pour obéir à leur maris, l’attavisme aux traditions séculaires à malheureusement encore beaucoup de jours devant lui,
mais à celles dont j’ai compris pourquoi elles le faisaient.
Pour avoir été la cible de votre haine pour la condition féminine, même si ça n’était que virtuellement, je mesure la violence dont elles fait l’objet et je comprends que pour y échapper, il devient vital de s’en protéger pour continuer à avancer dans la rue en se couvrant de la tête aux pieds.
Merci aussi, de votre coup de mains pour m’avoir aidée à faire le tri dans ma pensée. Du haut d’un échelon très élevé sur l’échelle du machisme sur lequel vous vous situez, l’effort est à saluer !
De sortes que pour vous combattre je n’ai plus à m’encombrer du respect des convictions, ni celui des usages mais juste d’aller à celui de l’humain , de l’humaine tout simplement. Cela devient alors impératif de s’associer à la défense de cette espèce extrêmement menacée par votre idéologie réduite et obsolète au 21ème siècle.
Alors pour toutes ces femmes qui n’ont pas d’autre alternative de se couvrir pour se protéger, montrons toutes nos guibolles demain !
Enfilez dès le matin ce petit bout de tissu satanique aux yeux de certains, immortalisez votre geste symbolique et postez le en photo de profil et sur la page de l’événement.
De sortes que tous les 6 juin à venir soient la journée mondiale de la mini-jupe pour soutenir toutes les femmes opprimées à travers le monde.
Dites vous bien que pour qu’un message soit compris, il faut parler le même langage.
Réduire la femme libre à une mini-jupe peut vous paraître réducteur mais pour lutter contre des schémas tellement simplistes qu’ils en deviennent dangereux, il faut utiliser les mêmes armes pour s’en préserver.
Pour dire que les femmes peuvent découvrir leurs jambes, ils faut tout simplement les montrer !

par : Violette Fleurette Harmegnies

Publicités

Un commentaire

  1. […] actif sur les réseaux sociaux, nous lui devons notamment la Journée de la Mini-Jupe. Forte de sa première édition en 2015, cette idée de génie a été plébiscitée partout à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Rachid Ben Othman on WordPress.com