Rachid Ben Othman

Accueil » culture » Tunis accueille les virtuoses Elizabeth Sombart & Fabrice Eulry au théâtre municipal le 23 novembre

Tunis accueille les virtuoses Elizabeth Sombart & Fabrice Eulry au théâtre municipal le 23 novembre

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités

Les  pianistes virtuoses internationaux Elizabeth Sombart et Fabrice Eulry seront présents au Théâtre Municipal de Tunis, jeudi 23 novembre 2017 à 19H30.

Cet événement est l’occasion de voir les deux grands  musiciens et pédagogues français.

Les billets sont actuellement disponibles au guichet du Théâtre Municipal de Tunis. Prix : 10 DT – 20 DT – 30 DT 

Fabrice Eulry et son piano fou !

Fabrice Eulry qui pendant trente ans a parcouru le monde avec son piano et s’est produit plus de 4000 fois dans 18 pays sur quatre continents, ce très grand pianiste fantaisiste, talentueux, généreux et un véritable acrobate du clavier est née en 1962 et a passé son enfance en Tunisie. Ses influences, du blues de Ray Charles, jusqu’au rock’n roll d’Elvis, la musique Baroque, classique, Romantique russe, allemande ou encore française, la musique de la Nouvelle Orléans (Bog Bang de Swing, Rag Time, Scott Joplin, James Scot…) et reste même quelque monodique classique orientale vestige de son enfance passé en Tunisie.

nocturnes-sombart

Elizabeth Sombart la musique au couleur de l’âme

Elizabeth Sombart a laissé ses empreintes dans les cœurs des spectateurs tunisiens lors de son passage au théâtre de Tunis en 2015 qui ont été envahi de puissants émotions, c’étaient des moments inoubliables. Elizabeth a commencé le piano à l’age de 5 ans et s’est produit pour la première fois en public à l’âge de 11 ans. Elle se produit dans le monde entier ou les salles les plus prestigieuses l’accueillent Paris Londre, New York, Japon, Amsterdam, Barcelone, Munichk, Beyrouth, Cologne, Rome, Bucarest etc… Le journaliste Gilles Charlassier a écrit: « Elle distille un Chopin subtil, à mille lieues des excès sentimentaux sous lesquels on l’a parfois fait couler. Faisant chanter également la main gauche et la droite, elle restitue la richesse harmonique de ces pages intérieures, équilibrant les motifs mélodiques pour en exalter la beauté polyphonique »

images

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Rachid Ben Othman on WordPress.com