Rachid Ben Othman

Accueil » Posts tagged 'religion'

Archives de Tag: religion

Publicités

Prison ferme contre un couple pour un baiser – La Tunisie devient invivable ?

Quatre mois et demi de prison ferme pour un franco-algérien et trois mois de prison pour une tunisienne et la raison c’est de s’être embrassés dans une voiture.
On en est pas à la première arrestation et condamnation de ce genre en Tunisie qui considère qu’un baiser est un crime et une atteinte à la pudeur et non un acte d’amour. La seule chose je peux ajouter, car ce sujet je l’ai traité plus d’une fois et avons même en 2013 organisé la  » journée nationale des embrassades  » justement après une condamnation similaire sur un couple d’adolescents, c’est que nous sommes entrain d’anticiper notre descente en enfer, notre faillite et notre isolation avec ces lois de la honte, on ne doit plus chercher pourquoi on est déjà arrivé à cette décadence la réponse est bien devant nos yeux. Soit on change soit on est foutu et pour de bon 😔

hug-kiss-young-relationship-Favim.com-4227013

Voici les faits rapportés par l’avocat Ghazi Mrabet :

Elle est tunisienne. Cadre dans une entreprise à Tunis.
Lui est franco-algérien. Cadre dans une société marseillaise. Il est arrivé à Tunis le vendredi dernier vers 22h30. Il rejoint ses potes(avec sa petite valise) au Yuka à Gammarth. Il y retrouve son amie vers minuit. Ils commandent deux bières chacun. Elle n’en boit qu’une et demie. Ils quittent ensemble le Yuka à 2h. Ils s’arrêtent rapidement pour discuter sur la route touristique de Gammarth. Au bout de deux minutes, une voiture de police arrive. Les flics leur demandent leur pièces d’identité. Elle prend son sac. Elle remet sa carte identité. Le franco-algérien ne parle pas un mot en arabe. Son passeport est dans sa valise dans le coffre arrière. Les policiers lui crient dessus de suite, insultent et le font descendre de force. Il leur remet son passeport. Ils fouillent ses bagages puis la voiture partout même en dessous des tapis. Ils sont conduits au commissariat de police. Au bout d’une vingtaine de minutes, l’un des policiers vient vers eux pour leur annoncer qu’ils peuvent rentrer chez eux. Fin de l’histoire? Non! Elle vient de commencer. Le franco-algérien se croyant en France ou dans un film dit aux flics: « Vous pensez que ça va s’arrêter là? Je veux vos noms et vos immatriculations. J’ai l’intention d’en parler à mon ambassade. » Et c’est là que leur vie va basculer.
Un PV est rédigé de suite. Ils les lui font signer sous la menace. « Vous ne signez pas, départ pour la case prison  » Ils demandent à avoir l’assistance d’un avocat, de pouvoir contacter un proche. Rien. Tout leur est refusé. Ils insistent. Refus catégorique ponctué par des cris d’insultes. Ils finissent par céder et signent le PV. Ils sont transférés en matinée à la maison d’arrêt de Bouchacha. Ils y passent la nuit du dimanche. Ils comparaissent devant un substitut du procureur le dimanche à 9h du matin. Oui! J’ai bien écrit dimanche alors que la délai de détention est toujours en vigueur et une prolongation de détention préventive est possible. Le substitut du procureur les auditionne. Ce n’est qu’à cet instant qu’ils apprennent ce que la police leur reproche. Il mentionne le fait que le franco-algérien ne comprend pas langue arabe. Il qualifie les faits et décide d’émettre un mandat de dépôt contre les deux. Voici les charges retenues contre eux: atteinte à la pudeur, atteinte aux bonnes moeurs, ébriété sur la voie public, tapage, refus de se conformer à un ordre et outrage à un fonctionnaire public pendant l’exercice de ses fonctions. Ils passèrent trois nuits en prison, lui à la prison civile d’Elmorneguia, elle à la prison des femmes de la Manouba.
Leur audience s’est tenue hier devant la juge du tribunal cantonal de Carthage. Ils ont été défendu par deux avocats. Le franco-algérien a fini par avoir un traducteur. Au début de l’audience, le frère de la femme a pris la main de sa soeur pour l’embrasser longuement. Je n’oublierai jamais ce moment de tendresse et d’immense tristesse à la fois. La juge les a longuement auditionnés. Ils ont nié les faits. Ils n’ont reconnu que d’avoir bu une toute petite quantité de bière.Après délibération, la juge les comdamna à de la prison ferme.
2 mois pour les deux atteinte à la pudeur et 15 jours pour refus d’obtempérer à un ordre
15 jours pour la tunisienne pour état d’ébriété
2 mois pour le franco-algérien pour outrage à un fonctionnaire public et atteinte aux bonnes moeurs.
Soit au total 3 mois fermes pour elle, 4 mois et demi pour lui.
Au-delà des vices de procédures qui se ramassent à la pèle, rien de ce qu’a mentionné la police dans le PV n’est véridique. Une affaire montée de toute pièce. Une machine de l’enfer est mise en place. Une machine dont la police est le principal acteur trainant avec elle une justice dépassée, conservatrice, d’une autre époque. Une justice qui viole souvent les textes de loi et au meilleur des cas finit par user le justiciable. Ce même justiciable ne demande pas grand chose. Il veut tout simplement avoir à bénéficier de son droit.
Ces deux personnes sont victimes d’un système qui perdure malgré les avancées. Un système où la police confortée par une mentalité de plus en plus conservatrice rejette la construction démocratique et le progrès. Ce genre de violation de la loi n’est pas anodin.
Nos condamnés « pour un petit moment de discussion dans la voiture en fin de soirée  » ont fait appel de leur jugement. Une audience en appel aura lieu dans les prochaines semaines. Il faudra non seulement les libérer mais également les débouter parce que le dossier est vide juridiquement au delà des vices de procédures qui pourraient tout annuler.
Nos victimes comptent sur la mobilisation de la société civile. De chacun d’entre vous.

Ce qui arrive aux autres n’arrive pas qu’aux autres. Nous sommes les autres de demain.

Publicités

De la révolution de la brouette à la révolution « scientifique »: La terre est plate fixe et finie! (آه نندبهم على تونس)

IMG_20170402_235553

Rachid Ben Othman 

DE LA RÉVOLUTION DE LA BROUETTE À LA RÉVOLUTION SCIENTIFIQUE !
Je me réveille ce matin avec  »l’extraordinaire » et la  »stupéfiante » découverte qui va bouleverser le monde scientifique affirmant que la terre se trouve au centre de l’univers suspendue par des cordes à linge, qu’elle est plate comme la tabouna, finie et fixe avec tout autour les vaillants chevaux ailés qui font la navette entre les galaxies transportant les vierges ! Ce sont les nouveaux Einstein de la faculté des sciences de Sfax qui viennent de publier ces  »recherches » dans la  »prestigieuse » revue << Charlatan Sciences >>
Voilà mes chers tunisiens l’avenir est glorieux devant vous et les exploits grandioses qui vous attendent grâce à tous ces efforts consacrés pour vous illuminer et vous sortir des ténèbres, vous aurez droit à tous les prix Nobel après celui de la schizophrénie qui vous a été attribué. Chantez, dansez mais surtout priez Dieu qui vous accorde sa grâce et remerciez ses ambassadeurs et ses consuls sur la tabouna qui vous apportent les solutions à tous vos questionnements et à tous vos problèmes. Et comme l’affirment le gourou Ghanouchi et ses adeptes tout se trouve dans le livre saint et entre les seins et quelques pouces sous le nombril.

BN34245hafedh-ateb

Mamoghli Chokri

Un scandale du plus mauvais effet,

J’ai honte d’être universitaire tunisien. J’ai honte de dire que je suis professeur à l’Université tunisienne, j’ai honte de dire que je dirige des thèses et que je suis directeur d’une école doctorale quand je réalise qu’à l’université tunisienne et plus précisemmet à la faculté des sciences de Sfax des « universitaires » prétendent « que la Terre est plate, finie, fixe et est située au centre de l’Univers avec absence de gravitation, et que les lois de Newton, de Kepler et d’Einstein sont erronées, etc…. et d’autres affirmations encore plus farfelues ». Je remercie Hafedh Ateb pour avoir dénoncé ce scandale.

Ces insanités ont été publiées dans un article « scientifique » (dont j’ai la copie), dans une revue « scientifique » fake indien comme il en existe des milliers de part le monde et il semblerait que la thèse dont est extrait l’article est sur le point d’être soutenue. C’est inacceptable, c’est inadmissible. L’ignominie rajaillit sur toute la communauté des chercheurs, sur l’Université tunisienne, sur la crédibilité de nos diplômes, sur les possibilités de recrutement de nos jeunes dans les laboratoires étrangers et même sur le pays.

J’interpelle mes amis Mahmoud Zouaoui directeur général de l’enseignement supérieur, et Slim Khalbous ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique afin de diligenter une enquête et de mettre fin à cette dérive. Trop, c’est trop. On n’en peut plus.

J’ai décidé de mettre cette affaire sur la place publique afin de montrer aux tunisiens où nous mène la religion lorsqu’elle sort des mosquées et intègre les laboratoires.

J’écris ces lignes tout en étant en rage contre cette Tunisie et contre cette sale époque.                      

Sfax: Profanation d’un cimetière chrétien, des tombes saccagées, mur tagué  » Il n’y a de Dieu qu’Allah »!

cilitiere-2-400x331

Le cimetière chrétien    situé  Sfax sur la route de Gabes a été ravagé ce dimanche 12 février  par des inconnus qui sont venus commettre des actes criminels ignobles et révoltants, contraires à toutes les valeurs éthiques. Un témoin qui était venu se recueillir sur la tombe d’un parent qui existe depuis 1800 affirme  en pleurant à chaude larmes  que des tombes ont été profanées  et les croix ont été toutes rasées de prés comme  si elles étaient sectionnées par une scie mécanique , il a ajouté que Le cimetière de Sfax  qui compte des maltais, des italiens des grecs, des immigrants dont la religion n’est pas connue… est le symbole de la richesse de notre culture. Je ne me sens plus en sécurité dans le pays

16603051_1458544370845022_5688015913502046804_n

La ligue de la défense de la laïcité et des libertés condamne fermement ces actes exécrables,  fait part de sa grande indignation et sa colère apportant tout son soutien à la communauté chrétienne et aux familles. Nous appelons les autorités à prendre très au sérieux ces actes abjectes, barbares, inacceptables et extrêmement dangereux et de trouver  et punir très sévèrement ces criminels et d’en faire un exemple à tous ceux qui cherchent à porter atteinte aux respect des morts. 

Rachid Ben Othman

16684043_1458547770844682_6075007038254482358_n

Statut de la vierge saccagée et mur tagué par » il n’y a de Dieu qu’Allah »

Profaner un cimetière, saccager les tombes, raser les croix avec haine…
je me pose des questions ???
ils veulent quoi au juste!!! et c’est quoi le message !!
et ça va faire quoi tout cela auprès des autorités !!!
je peux vous dire, je n’ai pas aimé ce que j ‘ai vu,
pas pour le ciment, les croix, et tout le reste, je m’en fou car tout se remplace
mais pour cette violence gratuite!!
Pour terminer, j’ai senti un courant d’air froid me traverser le dos pour la première fois de ma vie !   
J.Ch

16711511_1458532657512860_8159783725439820811_n

Imams ou charlatans ? Hidjeb ou l’escroquerie de tous les temps

FB_IMG_1468800537019

Par Rachid Ben Othman

Le voile est l’une des arnaques de tous les temps. Il impératif de l’interdire et d’en finir avec ce gros mensonge de l’histoire comme on interdit tout abus et tout escroquerie. Tous ceux qui appellent à porter cet accoutrement , ceux qui le défendent, ceux qui font sa promotion, ceux qui le tolèrent et ceux qui parlent de choix personnel sont des menteurs des escrocs des imposteurs, des faux et des sournois de la pire espèce. Nulle part dans le coran il n’est n’est mentionné que la femme a l’obligation de couvrir ses cheveux ni la tête, ce mot est totalement absent il n’y existe tout simplement pas, donc que tout ce monde arrête de prendre les autres pour des cons en imposant des interprétations farfelues ou malintentionnées dans le but de faire plier la femme la détruire et l’anéantir en tant qu’être pour en faire un objet de désir et une couveuse et vache à lait. 

Le voile va à l’encontre des droits de l’Homme qui assurent l’égalité entre les sexes et  ce droit est bafoué par l’imposture du port du voile qui n’est en réalité qu’un moyen de soumission et de rabaissement de la femme. Je suis abasourdi et estomaqué de voir des pays des libertés et d’égalités tolérer cet accoutrement donc ils tolèrent cette inégalité et cette soumission et l’esclavagisme, une honte et une malhonnêteté intellectuelle de la part de toute cette élite politique et  de ceux qui se prennent pour des intellectuels, je défi n’importe qui d’entre eux de me prouver le contraire. Tous ces imams, ces « savants » de l’islam qui incitent au port de ce torchon de la misère sont des criminels, des sexistes des falsificateurs et des tartuffes,  Oui je mesure tous mes mots car il ne peut y avoir pire cruauté que de couvrir une enfant avec ce linceul des vivants. et je  lance encore le défi  à tous ceux qui ne sont pas d’accord avec ce que je dis de me prouver le contraire car même l’islam n’a jamais imposé à la femme de couvrir ses cheveux donc assez de mensonges BASTA ! Marre de ces tortures qu’on fait subir à toutes ces femmes qui en réalité n’ont rien choisi.  

Le mensonge trouve toujours son chemin parcequ’il n’y pas de voix qui crient la vérité

FB_IMG_1471286506650

Voiler les enfants est un crime contre l’humanité. Arrêtons les dégâts

FB_IMG_1468409576674

La secte Nahdha:  séance d’endoctrinement

Par Rachid Ben Othman 

C’est épouvantable, au sens littéral du terme !
des fillettes sont effacées et déshumanisées derrières ce hidhab, elles sont humiliés et condamnées à perpétuité dans ce goulag vestimentaire et tout ça se fait bien évidemment au nom de la liberté religieuse. Quelle différence y-a-t-il entre la torture  que subissent des prisonniers ou encore  un pays qui décime toute une population et le faite d’envelopper une enfant dans un niqab ou dans un voile ? la seule différence c’est la torture et les crimes contre l’humanité sont  interdites sur le plan international et punis sévèrement mais cette forme de châtiment collectif que je considère un crime contre l’humanité est applaudie et encouragée par beaucoup, quelle hypocrisie que nous vivons ! surtout que l’on est tous choqués, offensés, outrés, écœurés scandalisés, alors que ces images insupportables de ces femmes et surtout de ces pauvres enfants réduites en fantômes avec ce niquab ou ce voile, un accoutrement qui les  déshumanise, ne semble plus choquer  personne surtout ces politiciens qui se taisent devant ces crimes et ces criminels.

FB_IMG_1468800537019

On fait subir à ces enfants tout comme d’ailleurs aux adultes des mutilations psychologiques et morales qui ne diffèrent en rien aux mutilations sexuelles je dirai même pire. Les spécialistes sont unanimes, à part bien sûr les faux qui font partie des bourreaux islamistes, sur le faite d’infliger à ces enfants ce supplice et ce géhenne. Toubles psychogènes,  schizophrénie , maladie de la peau, chute de cheveux, Pelade dans plusieurs cas, allergies etc…toutes des pathologies diagnostiquées par des psychothérapeutes, des dermatologues et des médecins généralistes sur ces enfants et ces femmes. Alors à quand l’interdiction de ces pratiques et ces crimes contre l’enfance et l’humanité ?

Le combat contre le terrorisme commence par ici ceux qui ne l’ont pas encore compris ne le comprendront jamais

Mensonge et Hypocrisie. Contre un État laïc pour un État totalitaire

img5760ef3066c3a

Entrer une légende

Par Hassan Jamali 

Ils savent très bien que la laïcité n’est pas l’athéisme
Ils savent très bien que la laïcité n’est pas contre les religions
Ils savent très bien que la laïcité n’est pas une idéologie politique, ni un système de gouvernance
Ils savent très bien que la laïcité veut dire la neutralité de l’État envers toutes les croyances et les philosophies
Ils savent très bien que la laïcité garanti la liberté de culte et de conscience
Ils savent très bien que les constitutions des États démocratique laïques garantissent la liberté de croyance et la pratique religieuse sans aucune discrimination

Dans tous les pays démocratiques et laïques, les musulmans jouissent des libertés religieuses inexistantes dans leurs pays d’origine : Choisir sa religion ou une branche, changer de religion ou être non-croyant
Ils ont le droit de construire une mosquée et d’envoyer leurs enfants dans une école religieuse subventionnée par l’État
Ils savent tout ça et il est inutile d’essayer de leur expliquer en pensant qu’ils sont ignorants ou manquent des visions claires sur ces enjeux
Ils sont bien au courant, mais ils n’hésitent pas de mentir pour tromper la foule en prétendant qu’ils sont les chiens de garde de l’islam et la charia
Ils sont contre un État laïque par ce qu’ils sont contre la liberté de conscience

Ils sont contre un État laïque par ce qu’ils sont contre l’État de droit où les lois changent selon l’évolution de la société et les besoins de l’individu
Ils sont contre un État laïque par ce qu’ils ont soifs de sang et de coupe des mains et des tètes
Ils sont contre un État laïque par ce qu’ils veulent un État qui exerce la discrimination entre les citoyens en fonction de leurs appartenances religieuses
Ils sont contre un État laïque par ce qu’ils veulent construire un État totalitaire et le seul prétexte et le refus de la démocratie et la laïcité en se servant de Dieu, du prophète et du Coran
Malheureusement, un certain nombre de penseurs arabes contemporains qui s’affichent comme démocrates et modernes et modernes, mènent une guerre contre les «arabes laïques» en utilisant le même vocabulaire des intégristes et les islamistes (comme Azmi Bouchara et Faisal Al-Kassim)

Prix scolaire chapelet et tapis de prière. Néji Jalloul: L’école à la dérive

Par Rachid Ben Othman – 2 juillet 2016

La machine d’abrutissement des tunisiens s’est déclenchée avec ce printemps noir, la Tunisie n’est jamais descendu aussi bas  depuis son indépendance que ces dernières années. Chaque jour apporte son lot de cauchemars. Je viens à honnir cette société qui régresse de jour en jour. Il est pourtant tellement simple de s’asseoir et de constater et de comprendre cette mutation de la société vers un modèle obscurantiste. Mais aujourd’hui, fi de compréhension, c’est la colère qui m’habite et la raison de ma colère n’a rien à voir avec de grandes théories humanistes, mais bien avec la médiocrité quotidienne et ce chaos socio-économique  et surtout cette catastrophe au vrai sens du mot que vie l’enseignement dans ce pays.

Neji Jallou ministre issu de  Nida Tounes , ce « parti »  qui a donné aux tunisiens une image autre de ce qu’il était finissant par trahir ses électeurs en s’associant avec nos ennemis et les ennemis du monde entier ces islamo- fascistes, n’a fait que satisfaire la  secte ghanouchienne de malheur.

Jamais je n’aurai pu imaginé que l’on pouvait offrir aux élèves méritants lors de la clôture de l’année scolaire des chapelets et des tapis de prières ( sibha et sejed). Et bien c’est malheureusement ce qui s’est  passé dans une école à Ousja dans le gouvernera de Bizerte, chose qui m’a laissé sans parole. De tels prix ne sont en réalité qu’une affirmation parmi beaucoup d’autres de  la grande dérive extrêmement dangereuse du système éducatif dans le pays.

عوسجة

Monsieur le ministre vous êtes à coté de la plaque, plus que ça même vous êtes entrain de détruire tout le tissu social et tous les acquis des tunisiens en matière d’ouverture et de modernité. Vous êtes sur la voie de massacrer le savoir et la science au profit du mensonge et du charlatanisme chose qui ne m’étonne pas d’un islamologue portant l’habit de progressiste laic dans le but de leurrer l’opinion. Vous avez été abreuvé de cette idéologie à tel point que la schizophrénie dans sa forme la plus vorace vous a atteint en profondeur et là vous êtes entrain de la véhiculer à nos enfants qui n’ont rien demandé de tout ça. Vous êtes dans la continuité d’un système éducatif  obscurantiste de tous les pays dits musulmans même si la Tunisie de Bourguiba s’en est détaché un petit peu mais la voilà avec des gens comme vous nos écoles sont devenues des usines de fabrications d’idiots, d’abrutis , de schizophrènes et de déséquilibrés, en apportant un enseignement dépassé  et d’un autre âge  néfaste pour les esprits et la santé, une bombe à retardement qui a déjà explosé sur le visage de tous et va continuer à faire des ravages pour bien longtemps si l’on change pas cette politique néfaste déjà que la Tunisie est parmi les premiers pays fournisseurs de terroristes.  L’école est censée  préparer les  générations à vivre dans le futur pour pouvoir bien s’intégrer dans le monde et non pas les figer dans  un passé qui est loin d’être glorieux d’ailleurs, je ne sais pas si vous en êtes conscient de tout ça ou non alors que vous continuez à mener ces générations vers l’abîme.

Des exploits voilà nous  en auront toujours tant que des ministres comme Neji Jalloul existent, je cite son dernier exploit  qui est l’ouverture des écoles durant les vacances d’été qui permettront aux élèves de mémoriser le coran, un programme mené conjointement avec le ministère des affaires religieuses ou plutôt de l’abêtissement des générations (même s’il l’a nier) pour préparer les futurs islamistes et qui un jour serviront de chair à canon. Néji Jalloul n’a  fait qu’appliquer les directives du gourou islamistes et le terroriste Ghanouchi quoiqu’il  a déclaré le contraire :   « Le Coran n’appartient pas à Ennahdha, ni au prophète et ses compagnons. Ce sont les paroles de Dieu… il est où le problème ??« ,  mais surtout il a mis en marche  la broyeuse des esprits des enfants et des jeunes confirmant le projet  de ces islamiteux dont voici les principaux lignes   prononcer par la bouche de Mourou:

« on n’affrontera pas de face les Tunisiens parce que notre but, ce sont leurs enfants, leurs femmes…Nous ne cherchons pas à convaincre ces Tunisiens mais à convertir leurs enfants, qui sont aujourd’hui entre nos mains. Notre objectif est de séparer cette génération de l’opinion de ses parents, et Dieu merci, nous y sommes parvenus… » signé : le mythomane Abdelfatah Mourou lors de sa rencontre avec le terroriste Wajdi Ghenim. 

Selon notre ministre de l’éducation   les écoles coraniques qui échappent au contrôle du ministère des Affaires religieuses représentent une bombe à retardement. Qui les protège ? Et au final, que produisent-elles ? Où est la famille dans tout cela ? se questionne-t-il ! mais il n’a vraiment pas mis son expérience d’historien pour voir plus clair que l’enseignement de ce genre de matières débiles n’a rien apporté au monde dit musulman que le retard, le sous développement, l’incivisme, la violence, pour finir avec le terrorisme, il ne s’en est pas aperçu que ce genre d’enseignement n’est en faite que de l’endoctrinement et de l’abrutissement qui n’engendre q’une société assise entre deux chaises en total contradiction avec ce qu’une vraie école est censée apporter aux élèves,  qui vont osciller toute leur existence entre le sacré et le profane , entre le halal et le haram donc une vraie machine à fabriquer des hypocrites. Monsieur Jalloul dites moi comment vous allez préserver ces élèves de l’intégrisme ? Allez vous effacer tous les verset coranique et les hadiths qui appellent à la violence , au djihad à la lapidation à la mutilation à tuer l’apostat et le mécréant à considérer les non croyants  comme ennemis des musulmans et de Dieu ?  Comment allez vous expliquer aux enfants qu’il n’y a  jamais eu de cheval  ailé  conduit par un extra terrestre qui a transporté  un humain à travers les galaxies ?  Vous penser vraiment amender le coran et la sunna et dire qu’Allah et son prophète n’ont jamais dit ça?  ou bien vous allez vous réfugier dans la technique du conformisme ?

Pour finir je voudrai  affirmer qu’il n’est plus à démontrer à quel point la gangrène islamiste a affecté la société tunisienne, Il n’y a voir ce ras de marée d’enseignantes voilées dans les écoles, les lycées et les universités affirmant leurs appartenance à la secte islamiste chose qui affecte nos enfants sur le plan psychologique, quel exemple peuvent donner ces femmes aux élèves à part montrer qu’elles sont des esclaves et des objets sexuels?

Nous somme dans un pays ou tout est avarié et périmé à commencer par cette pseudo démocratie.  On parle aujourd’hui  des stents périmés qui ont été implantés dans les coeurs des malades comme si dans ce pays tout est valide à commencer par son président et son gourou. En Tunisie tout est périmé puisque la première référence de ce peuple est un livre datant d’il y a quatorze siècles qui gère encore la vie de tous ces brebis.

 

 

 

 

 

Tunisie: Le cirque Kairouanais : 1450 ans de décervelage et d’abrutissement

Par Rachid Ben Othman

MYTHES RITES ET SYMBOLE LES TROIS PILIERS SUR LESQUELS REPOSE LA RELIGION

Depuis l’indépendance de la Tunisie la religion n’a jamais été aussi présente dans la sphère publique que ces dernières années, on assiste à un folklore obscurantiste sans précédent. Tout le monde s’y met et chacun donne du grain au moulin à ce vacarme infernal.qui commence à s’éterniser. On a assisté le 22 juin au 1450ème anniversaire de la révélation coran dit-on ! une grande manifestation qui s’est déroulé à Kairoun dans la mosquée construite par le massacreur des berbères et l’esclavagiste Okba IbnNafaa ce conquérant  qui a réduit à l’esclavage des milliers de femmes berbères. Le choix de célébrer l’anniversaire du coron dans cette mosquée (ce qui n’est pas un hasard), la première construite au Maghreb terre des berbères,  qu’une reconquête de Qoreich après des décennies d’ouvertures et de tolérance, un rappel à l’ordre à tous les « égarés » et une démonstration de force contre les libres penseurs et les laïcs. 

Près de 5000 récitateurs de coran ont pris part à cette mascarade  qu’ils ont qualifié « d’évènement religieux de la plus haute importance »  en la présence  aussi du chef du gouvernement tunisien ainsi que plusieurs responsables et personnalités politiques.
Ceci démontre bien que ces peuples ne vivent que dans le passé , ils sont restés figés dans le temps et  leur horloge s’est arrêté en l’an 566 J-C. Tout ce fanfare pour fêter les horreurs commises par les bédouins de Qoreich sur leurs ancêtres, je me demande pourquoi ne fêtons pas toutes les colonisations qu’a subit le pays, il faut être équitable non !  

ob_340114_le-marche-aux-esclaves-jean-leon-ge

A signaler aussi que les journalistes femmes  ont été interdites d’accès  à la mosquée pour faire leur travail de  crainte de voir tous ces mâles séduits et éjaculer dans leurs pantalons.. Elles n’avaient pas le droit d’entrer  juste parcequ’elles étaient  des femmes, plutôt de la chaire fraiche aux yeux de tous ce monde,  et  de là nous pouvons voir à quel point la femme est perçue  d’un angle strictement sexuel par tous ces ambassadeurs de Dieu.

Avec cette montée islamiste la Tunisie va bientôt rejoindre les abysses, déjà qu’elle a commencé à s’y enfoncé. Et si l’on est arrivé là ce n’est certainement pas seulement à cause des terroristes ou des Nahdhaouis mais c’est à cause presque de tout les tunisiens qui ont consenti la mise en marche de cette machine infernale qui est entrain de broyer tout le pays et c’est bien là ou réside le vrai danger de nous voir un jour  ressembler  au Soudan ou l’Afghanistan, on est sur le bon chemin ! les nouveaux conquérants font du bon boulot .
La secte islamiste  Nahdha  avec son idéologie de mort aidée de ses mercenaires a pour but d’islamiser le système politique, le droit, l’économie, la politique étrangère mais surtout elle s’attaque au secteur de l’éducation qui joue un rôle fondamental dans le développement humain, sa relation au monde et aux autres, sa personnalité, sa conduite. Cette secte prépare les nouvelles générations par un véritable endoctrinement coranique  de masse à être les serviteurs de cette idéologie et non de leur patrie, elle sait pertinemment  que  dans la tête des musulmans les lois divines ont une suprématie sur toutes les lois terrestres. Je rappelle la décision prise par les deux ministres de l’éducation et celui des affaires religieuse dans le cadre d’un projet qui va permettre de dispenser cet été, pendant la période des vacances, des cours de religion  dans nos établissements scolaires, ainsi qu’un programme qui vise à former 100 mille mémorisateurs du coran sur trois années dans le but de les éloigner du terrorisme selon leurs dires, alors que l’histoire nous a prouver le contraire et qu’il s’agit bien d’un endoctrinement qui prédispose au terrorisme. 
Tous les observateurs s’accordent qu’une métamorphose de la société tunisienne est entrain de s’entamer depuis la libération de tous ces islamistes et surtout depuis leurs accès  au pouvoir, le nombre de femmes voilées a dépassé tout entendement on en dénombre près de 50% voir plus, chose impensable avant le 14 janvier 2011, car pour répandre l’islamisme au sein  d’un peuple il faut commencer par assujettir la femme et là ils ont bien réussi à un certain degré. Aussi ils  créent les conditions nécessaires et les circonstances favorables afin d’arriver à leur but ultime à commencer par la destruction de l’économie l’augmentation du chômage et des inégalités , la pauvreté, la corruption, la tyrannie, l’injustice, l’absence de droits des femmes, etc., puis font que la majorité du peuple devient frustrée jusqu’à éprouver un sentiment de révolte et un sentiment de désespoir  qu’aucune amélioration de leur situation ou de celle de leurs enfants ne sera  possible, encore là ils ont réussi à 90% ; et si aujourd’hui on voit des milliers rejoindre les camps de Daechs demain il y en autre des centaines de milliers car ces gens là n’ont plus rien à perdre et seul la récompense au paradis les intéresse.

Tunisie islamisme rampant : Il est en colère contre le gynécologue qui a sauvé sa femme !

Rien ne m’étonne plus dans ce pays depuis la libération de la horde de Qoreich, depuis le jour ou l’on avait averti contre la dérive de la société on est arrivé aujourd’hui à un stade de décadence. Les esprits de beaucoup de tunisiens sont pointés vers l’islam et la charia d’ou ce recul sans précédent des mentalités qui ont toujours oscillé entre la lumière et l’obscurantisme mais c’est la deuxième qui est entrain de l’emporter malheureusement grâce à l’islam politique que l’on cherche à nous imposer par tous les moyens. Un peuple assis entre deux chaises ne verra jamais la lumière et demeurera perdu entre l’hypocrisie et le mensonge. Ces musulmans ne jurent que la forme et s’y inscrivent massivement le fond leurs est totalement étranger .
Je vous livre ici un témoignage frappant, un cas parmi des milliers d’autres qui montre à quel point cette société est en voie de destruction, Le docteur M.M un gynécologue s’est vu presque lynché par cette horde qui n’a dans le cerveau que de la crotte de singe rien que parcequ’il a fait son devoir :
Je crois qu’à partir d’aujourd’hui beaucoup de gynécologues hommes doivent changer de spécialité voir même de métier . je vais vous expliquer pourquoi .
Le jeudi 24 septembre premier jour de l’Aid et à 8h30 du matin alors que j’étais à la clinique à attendre l’accouchement d’une de mes parturientes,la sage femme de garde vient m’appeler d’urgence pour assister une femme en accouchement imminent en présentation de siège avec souffrance fœtale car son gynéco femme n’est pas joignable. Par devoir j’ai accompli mon travail et j’ai même réanimé le nouveau-né qui était en état de mort apparente, avant l’arrivée du pédiatre. Le lendemain, (et par reconnaissance) la famille vient demander des explications , rouspéter et réagir parce-qu’un gynéco homme à oser examiner une femme.Aidez moi à mettre une étiquette sur cette situation .ingratitude?Ignorance  ?? Obscurantisme ??? Je la trouve pas

Docteur M.M Gynécologue

Ces  fondamentalistes qui refusent que leurs femmes soient examinées, soignées, accouchées par un homme.et qui l’exigent avec vigueur sont capable de mettre  en danger leurs épouses et vont même à s’en prendre  physiquement au praticien en fonction, la vie de leurs femmes leurs importe peu,  par contre ces femmes sont toujours accommodantes et ne souhaitent qu’une chose : que l’arrivée du bébé se passe bien ! mais que dire de ces malades qui croient que tous les hommes sont des pervers comme eux !

ردٌ شعريٌ على شيخ الظلام البشير بن حسن: الشيخ الضحوك / هدى بن عمر

منقول عن BUSINESSNEWS.COM.TN – نصّ الشّيخ بشير بن حسن

بتاريخ 13 أوت 2015

بسم الله الرحمن الرحيم وبعد عيد مكذوب مزعوم مشؤوم اليوم للمرأة زعموا دعوى كاذبة وبدعة مضللة وخدعة زائفة لا عيد للمسلمين إلا الفطر والأضحى وما سوى ذلك فبدع ومحدثات وكل بدعة ضلالة!العيد تشريع ولا مشرع مع الله عز وجل قال تعالى(أم لهم شركاء شرعوا لهم من الدين مالم يأذن به الله)والإجماع منعقد على هذا جعلوا للمرأة عيدا ههههه أي عيد هذا ؟ومن هذه المرأة ؟المرأة التي عريتموها! ورجلتموها وجعلتموها تتطاول على زوجها!وتتمرد على ابيها !وتتنكر لقيم دينها!بدعوى التحرر والمساواة!أي امرأة هذه؟التي حررها زعيمكم من ربقة العبودية لله جل وعلا ونزع حجابها بيده القذرة من على رأسها والناس يصفقون!وهاهي النتيجة 64بالماءة من نساء تونس عوانس!وأول دولة عربية في نسبة الطلاق والله المستعان و هذا من نتائج تعطيل شرع الله في أحوال الأسرة واستبدال أحكام الإسلام بأحكام البشر المهازيل (افحكم الجاهلية يبغون ومن أحسن من الله حكما لقوم يوقنون((قل اانتم أعلم أم الله؟) المرأة المسلمة ليست في حاجة إلى عيدكم الباطل لأنكم تكذبون عليها وتخدعونها والمسلمة مستغنية عن عيدكم بدينها و شرع ربها إلا من كانت فاقدة الهوية فهي من ضحيات دعاة الانسلاخ والذوبان وهل انتم في سعة حتى تعيدوا وتغلقوا الإدارات وتعطلوا مصالح الناس!؟بلا موجب ولا مبرر !في وضعي اقتصادي متدهور وفقر مدقع متفاقم وبطالة قاتلة و قدرة شراءية مضنية عجيب أمركم والله ! احتفلوا واحتفلوا لن يزيدكم بعدكم عن الدين إلا ذلا وهوانا وضعفا وتدهورا (ان الذين يحادون الله ورسوله اولاءك في الاذلين

  ويقضى على المرء في أيام محنته**حتى يرى حسنا ماليس بالحسن .

                 الشيخ الضحوك

و يمضي المرائي في هلام تزلّفه               حتّى يرى بشيرا    ما ليس   بالبشر

لا تدّعــي في العـلـم   معرفــــة                 فالعــلــم عـــنــــك ثان    و ثانـــي

لا ألف    و     لا باء    تعرفك                 فلم التجنّي و   ما كان   الله    جاني

عرضت   على    الفقه تجارتك                فأعرض  الفقه  و أدبر     متواني

لبستك ا    لعمامة    قسرا                       فركضت   في    ابتذال     متفاني

وسرت في الأرض تبدي ورعا                 فقال       كدت     تنطق     بلساني

لغو و غلوّ و غوغاء     شامتك                قذف   و     قدح   و  للفتنة متداني

 يجادلونك     فرقانا    و    ذمّة                 فتصيح يا ويلكم من بدعي و بهتاني

  سمع الوغى فريد فأطلق بالعنان ناعقا        فهل من مزيد بعد طول كتماني

سخرت مقهقها من المرأة في عيدها          فأردفت : أنّى لداعية الدّواعي من وجداني

قد وارى     الثرى     محرّري                و بقي في المقلة كزهرة درّ في بستاني

عبيقها    شرف   عهد  و  ميثاق             صدق    و نضارة و هوى يجمع خلاّني

يا ليت  الدّعاة    يفقهون  يوما           أنّ الحبّ و المعروف و الكرم إله  بضمير إنساني

       الإمضاء :  هدى بن عمر

Houda Ben Amor

Houda Ben Amor